Ils sont fans de
L'Obs' du Cambrésis

Tribunal de Cambrai : une cavale de courte durée pour Sebastien Vasseur


Par Fabien Bevis le 12/08/2011 14:18:48

Sébastien Vasseur s'est échappé de la maison d'arrêt de Valenciennes, le 16 juillet dernier. Le tribunal vient de la condamner à 3 ans d'emprisonnement, pour évasion et vols de voitures

Tribunal de Cambrai : une cavale de courte durée pour Sebastien Vasseur

Jeudi 11 juillet, comparaissaient, devant le tribunal de Cambrai, Sébastien Vasseur et Jérôme Deneau. L'un pour évasion, suivie de vols de voitures avec dégradations et recel de vols avec récidive légale. L'autre pour recel de vols avec récidive légale. Une véritable cavale épique pour Sébastien Vasseur, qui n'est pas rentré alors qu'il était en détention à la maison d'arrêt de Valenciennes. Le 16 juillet dernier, bénéficiant d'une permission de sortie, il choisit de prendre la fuite plutôt que de retourner sous les verrous. Trois jours plus tard une première voiture est volée à Anzin. L'homme revient dans le Cambrésis. Dès lors il est aperçu régulièrement avec Jérôme Deneau, un Cambrésien de 30 ans. Durant la période du 20 juillet au 10 août les individus sont vus dans pas moins de trois voitures différentes, et toutes volées. Pour sa défense Sébastien Vasseur affirme les avoir achetées à un Roumain donc il ne connaît pas l'identité. Cette explication ne suffit guère au tribunal qui le condamne à 3 ans d'emprisonnement. Jérôme quant à lui écope de 2 ans de prison dont 16 mois avec sursis et mise à l'épreuve.

En savoir plus dans L'Observateur du Cambrésis en vente du 18 au 24 août 2011.


Il faut être membre pour poster des commentaires

 
Kidon : une comédie d'espionnage avec Tomer Sisley et… Kev Adams !
On le voit décidément partout en ce moment… Déjà à laffiche en ce début de printemps de Fiston, Kev Adams sera au cœur dune intrigue despionnage dans Kidon, le 14 mai. Tentant.
Les 7 plus rapides repartent avec leur place pour le Majestic de Douai à partir de 1,25 € !
Il ne reste plus que 7 places à offrir pour Le Majestic de Douai. Et il va falloir faire vite pour repartir avec…