Ils sont fans de
L'Obs' du Cambrésis

Énorme pression pour l'ouverture du procès Bouquignaud


Par Yannick Lefrère le 07/03/2013 14:27:34

Des personnalités cambrésiennes, de nombreux proches de la famille Bouquignaud, et toute la presse nationale, régionale et locale réunie. Le procès du meurtre du bijoutier Hervé Bouquignaud s'est ouvert ce jeudi matin à la Cour d'Assises de Douai.

Énorme pression pour l'ouverture du procès Bouquignaud

Monique Bouquignaud, la veuve de la victime, assise au milieu de ses deux filles, n'a pu empêcher ses larmes de couler quand les trois accusés - Romain Bonnet, Chakib Quarkori et Sofiane Bacha - ont pris place dans le box. Première fois qu'elle découvrait, physiquement, leur visage.

Le procès a débuté avec l'enquête de personnalité de Romain Bonnet, 18 ans au moment des faits, accusé de complicité. C'est lui qui avait fourni les armes - le couteau de type papillon et un pistolet Taser - ayant servi lors du braquage. Il avait aussi conseillé à ses acolytes d'acheter un rouleau de ruban adhésif pour éventuellement bâillonner et entraver la victime. Enfin, Romain Bonnet - qui a refusé de participer au braquage - s'était rendu dans la bijouterie pour le repérage de la configuration des lieux et pour voir si des clients étaient présents ou non à l'intérieur de la boutique. En ressortant, c'est lui qui avait donné le feu vert à Sofiane Bacha et Chakib Quarkori.

Retrouvez ce soir les premières réactions des avocats et de Monique Bouquignaud en vidéo, les précisions sur le déroulement des faits, et les principaux éléments de la personnalité des accusés.

 

Il faut être membre pour poster des commentaires

3 moyens pour repartir avec une affiche ou un poster de film à tout petit prix
Supercondriaque, Spider-Man, Divergente, Fiston, Les profs, Pompéi, La reine des neiges, Belle et Sébastien, Matrix, Need for speed, Her… Le principe est simple : 1 don = 1 poster ou 1 affiche. I...
Les 50 les plus rapides repartent avec une place pour le Majestic de Douai
Le Majestic de Douai offre 50 places. Et il va falloir faire vite pour repartir avec…